L’analyse des dépenses est généralement considérée comme un processus de collecte, de nettoyage, de classification et d’exploitation des données de dépenses qui répond aux priorités des entreprises que sont les coûts, les risques et la conformité.
Dans de nombreuses organisations, elle constitue à la fois le début et la fin d’un processus de sourcing stratégique qui crée de la valeur.
En effet, l’analyse des dépenses apporte des réponses aux questions suivantes :

  • Qui : qui fait les achats dans l’entreprise ?
  • Quoi : quelles sont les familles et catégories d’achats ?
  • A qui : qui sont les fournisseurs ?
  • Quand : à quelle période ou fréquence sont réalisés les achats ?
  • Où : quelle est la localisation géographique des achats et des fournisseurs ?
  • Combien : quel est le montant global de la dépense ?

Chez Fluxym, nous avons la conviction que l’analyse des dépenses ne doit se limiter à donner de la visibilité sur les achats.

Chaque entreprise dispose de données sur ses dépenses et possède une connaissance globale de la structure de ses coûts. En revanche, peu d’organisations réussissent à générer de la valeur grâce à leurs données de dépenses car elles sous estiment l’intérêt des sources de données internes et externes qui pourraient enrichir cette analyse.

Voici l’approche de Fluxym pour démontrer comment « libérer » de la valeur en enrichissant les données de dépenses avec des bases externes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

References:
E-Sourcing Wiki. Spend Analysis and Opportunity Assessment. http://www.esourcingwiki.com/index.php/Spend_Analysis_and_Opportunity_Assessment#Executive_Su mmary

Menu